Compte-rendu de l'atelier orateurs Paris-Web

Samedi dernier j'ai assisté à l'atelier orateurs organisé par Paris-Web. Cet atelier était organisé en prévision de la prochaine série de conférences qui auront lieu du 14 au 16 octobre 2010.

Il y a d'abord eu une présentation sur … comment préparer et faire une présentation, suivie de mini-conférences de 5 minutes portant sur des sujets variés. Le but était de s'entraîner et éventuellement de nous encourager à proposer des sujets pour Octobre (ceci-dit l'appel à proposition de terminer dans quelques jours, le 31 mai).

Les conseils donnés n'avaient rien de nouveau (peut-être pas pour tout le monde) mais méritaient grandement d'être rappelés ! Le diaporama et l'enregistrement audio de l'atelier sont disponibles sur slideshare.net. Vous pouvez aussi consulter mes notes :

  • Évitez les slides comprenant uniquement des photos, elles risquent de détourner l'attention du public. Si vous mettez du texte par dessus de photos, faites attention aux contrastes et à la lisibilité en général.
  • Il n'y a pas besoin d'afficher plus d'une idée par slide. D'ailleurs le diaporama n'est qu'un support, vous devez être l'élément central de la conférence. Imaginez qu'une série de malchance vous empêches d'utiliser votre diaporama, la conférence doit tout de même avoir lieu.
  • Méfiez vous des buzzwords, notamment quand on fait face à un public hautement qualifié comme à Paris-Web. Il suffit de parler de Web 3.0, de findabilité, de searchabilité pour passer pour un guignol. Évitez d'en arriver là sauf si vous avez l'expérience qui va avec bien sûr.
  • Faites attention aux contrastes. Tout le temps. Rien n'égalera un texte blanc sur fond noir ou un texte noir sur fond blanc. Pensez que les vidéoprojecteurs ne seront jamais aussi performants que votre écran. Pensez aussi aux gens au fond de la salle.
  • En parlant d'eux, éviter de mettre du texte dans le dernier tiers de vos slides. Il suffit que quelques grandes personnes se placent devant la scène et ils gêneront la visibilité de ceux derrière.
  • N'utilisez pas de polices fantaisistes. Trop souvent, cela nuit à la lisibilité.
  • Keynote, PowerPoint et tous les autres logiciels de présentation vous permettent de préparer des notes et de les afficher sur votre ordinateur pendant que les slides apparaissent sur l'écran principal. C'est en réalité une mauvaise pratique car vous risquez trop souvent de revenir vers l'écran de votre ordinateur, voire de vous pencher dessus si vous voyez mal vos notes. Préférez noter les idées principales sur des feuilles que vous aurez à portée de main (et non pas dans les mains).
  • Si votre diaporama est en HTML, pensez que les vidéoprojecteurs n'affichent en général qu'en 1024x768.
  • C'est con, mais ne mettez pas vos chaussures achetées la veille. Elles vont vous faire mal au pied et vous n'allez pas arrêter d'y penser. Venez dans des habits dans lesquels vous êtes à l'aise.
  • Ayez de l'eau à portée de main et tapez sur les organisateurs si ils n'y ont pas pensé (heureusement, chez Paris-Web ce sont les meilleurs). Ayez des mouchoirs aussi, ça peut servir.
  • N'oubliez pas qu'il est probable que vous soyez "malade" juste avant et/ou après votre conférence. Repérez les toilettes avant.
  • Dans la même veine, n'aillez pas peur que le public connaisse déjà "tout". C'est faux, le public sera toujours hétérogène.
  • Si vous bafouillez ou avez un trou de mémoire, faites une pause et recommencez à partir du slide précédent. Vous pouvez éventuellement passer au suivant.
  • Pensez à éteindre votre téléphone ou même à le laisser à quelqu'un d'autre.
  • Que faire en cas de troll ou de question imprévue ? Espérer que quelqu'un d'autre dans le public puisse répondre, mais ne paniquez pas. Vous répondre "plus tard" par email.
  • Évitez d'utiliser le mot "ça" durant votre présentation. Le "ça" est aux conférences ce que le "cliquez ici" est au Web. Il n'aide pas à comprendre de quoi on parle. Certaines personnes dans le public et ce qui écouteront le podcast n'auront pas accès à l'information. Rappel : le diaporama n'est qu'un support.
  • Lors de la session de questions/réponses, n'hésitez pas à répéter la question pour 1) être sûr de l'avoir bien comprise 2) transformer un troll en question pertinente 3) s'assurer que tout le monde ait entendu la question.

Bien sûr ces règles peuvent être adaptée en fonction de votre expérience et de votre personnalité, mais retenez qu'il est dangereux de vouloir sortir des sentiers battus quand on débute.

Plusieurs conférences de qualité ont été citées pendant cet atelier. Je vous recommande chaudement de les regarder avant de mourir :

Je me permets de rajouter la conférence de Steve Jobs à Standford en 2005. Elle est aussi est absolument à voir : Steve Jobs - How to live before you die.

J'aimerais terminer cet article sur un dernier conseil. Prévoyez :

  • plusieurs versions de votre présentation (format d'origine, PDF, PowerPoint, OpenOffice, etc.),
  • sur plusieurs supports (Internet, votre ordinateur, celui d'un ami, une clé USB) ,
  • avec les adaptateurs nécessaires.

Je meurs chaque fois un petit peu quand le changement d'orateur prends du temps pour des détails. Bon sang ! On sait qu'un ordinateur peut tomber en panne n'importe quand, qu'Internet peut ne pas être disponible, que son Ubuntu shitbox ne sait pas s'afficher sur un écran externe, etc. C'est bien sûr arrivé pendant l'atelier. AARRGGGGGGLLLL (je m'étouffe)

Haut de page